Burundi: un cadre de l’opposition enlevé à Bujumbura

0
77

Un cadre du parti burundais d’opposition Union pour la paix et le développement (UPD) a été enlevé mardi pendant qu’il se déplaçait à pied avec son épouse dans Bujumbura, selon sa famille et son parti.

Léopold Habarugira, 54 ans, est le trésorier de l’UPD et un des rares responsables d’opposition à ne pas s’être exilés malgré la crise violente que traverse le Burundi depuis la décision en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat controversé, obtenu en juillet de la même année.

 

Léopold Habarugira, également homme d’affaires, est considéré comme un proche de Hussein Radjabu, ancien homme fort du parti présidentiel (Cndd-FDD) tombé en disgrâce et devenu un farouche opposant à M. Nkurunziza.

Pour le président en exil de l’UPD, Chauvineau Mugwengezo, l’enlèvement de M. Habarugira « correspond aux méthodes du SNR (Service national de renseignement) ».