Kenya : Les conditions de Raila Odinga pour la nouvelle présidentielle

0
107

Pour la nouvelle élection présidentielle annoncée le 17 octobre 2017, soit deux mois après l’annonce de l’invalidité du scrutin du 8 août remporté par le président sortant Uhuru Kennyatta, le chef de fil de l’opposition Raila Odinga monte au créneau.

Le numéro deux de la présidentielle annulée par la Cour suprême pose cette fois ses conditions pour participer à la nouvelle élection. Le ténor de l’opposition Raila Odinga exige des garanties « légales et constitutionnelles » avant tout engagement au scrutin. Les bouchées doubles en terme de sécurité et de fiabilité devront donc accompagner les organisateurs de cette présidentielle qui va sans doute davantage attiser la curiosité nationale et internationale.

Pour rappel, la présidentielle qui s’est tenue le 8 août 2017 au Kenya a été invalidée par la Cour suprême. A noter que la date du nouveau scrutin a été annoncée lundi 3 septembre par la Commission électorale. La suite du calendrier électoral sera déroulée les jours à venir.